La foi dans la réponse auxVBG: Explorer les relations et les  implications pour la pratique humanitaire

May 31, 2021

La foi dans la réponse aux VBG: Explorer les relations et les  implications pour la pratique humanitaire

Image removed.

 

Registration: https://unfpa.zoom.us/meeting/register/tZcuf-ugrTIiE9PNX15wJJRNeFvMBL0iaXxl

La communauté de pratique du domaine de responsabilité sur les violences basées sur le genre (VBG), le domaine de responsabilité sur les VBG ( GBV AoR), le Hub foi et VBG (Faith & GBV Hub) de JLI/SVRI, l'Institute for Research into Superdiversity (IRiS) de l'Université de Birmingham et EQUISTY Gender Lab vous invite à un webinaire concernant la foi et les VBG. Cet évènement permettra      d’explorer et d'échanger des informations avec les praticiens de la lutte contre les VBG afin de mieux comprendre comment la religion, la foi et la spiritualité peuvent contribuer à la résilience, le rétablissement, le bien-être et la vulnérabilité des survivants des VBG. 

Ce séminaire en ligne fournira une plateforme de partage de connaissances et examinera l'implication des préoccupations religieuses dans la prestation de services spécialisés pour les survivantes des VBG. Il fera des suggestions sur la façon dont le secteur humanitaire pourrait répondre aux préoccupations identifiées. Les intervenants discuteront de l'impact de la religion sur les expériences des survivants des VBGs ainsi que des interventions qui pourraient informer les politiques et pratiques futures en matière des VBG pour soutenir les survivants dans les contextes humanitaires et de migrations forcées.

Bien que de nombreux survivants ont une affiliation religieuse, l'utilisation de la religion - y compris les croyances, l'identité, les pratiques et les expériences - dans la guérison de la VBG n'est pas bien comprise. La foi et la religion peuvent être des facteurs croisés qui façonnent les expériences des victimes de VBG. Alors que la recherche suggère que de nombreux survivants   s'appuient sur leurs prières, la méditation et d'autres ressources religieuses comme faisant partie intégrante de leur identité et pour faire face à leurs expériences de la violence, la foi religieuse est rarement abordée dans les interventions humanitaires. 

Des preuves émergentes suggèrent que les prestataires de services des VBG peuvent inclure la religion de différentes manières et à différents degrés de sensibilité. Le potentiel de collaboration entre les acteurs laïques et religieux dans la prévention et la réponse aux VBG n'est pas clair et une discussion ainsi q’un apprentissage plus poussés pourraient être fructueux pour identifier les opportunités et surmonter les défis dans les contextes humanitaires.

Ce webinaire offrira une platforme pour s'engager dans la dimension religieuse et spirituelle de la prise en charge des survivants des VBG. Il explorera comment ces aspects pourraient être pris en compte de manière efficace dans les réponses humanitaires de soutien aux survivants.

Simultanément, il identifiera les domaines de discussion et de développement futurs pour renforcer les capacités sectorielles en tenant compte des facteurs religieux interconfessionels dans la prévention et la réponse aux VBG, ainsi que pour s'assurer qu'aucun survivant, quelleque soit sa foi, ne soit laissé pour compte.  

Intervenants :

  • Sandra Iman Pertek, chercheuse doctorale à l'Université de Birmingham et consultante en matière de VBG. Mme Pertek présentera une partie des résultats de son doctorat qui s'appuient sur une enquête mondiale " L'inclusion de la foi dans les réponses à la VBG " menée entre novembre 2019 et février 2020 auprès de 25 prestataires       VBG et de 16 informateurs clés, ainsi que sur des entretiens avec 38 survivants des      VBG ayant vécu une expérience de migration forcée vers la Turquie et la Tunisie. Cette présentation rendra compte de la manière dont les prestataires de services ont abordé la religion dans leurs interventions et comment la religion a influencé les expériences des VBG. 
  • Dr Romina Istratii, UKRI Future Leaders Fellow, SOAS University of London et PI du projet dldl/ድልድል.Le Dr Istratii discutera des héritages coloniaux qui sous-entendent les engagements avec les paramètres religieux dans la réponse humanitaire et la santé publique. Elle présentera une approche décoloniale qui répond à ces héritages dans le projet dldl/ድልድል en Éthiopie, en Érythrée et au Royaume-Uni. Ce projet cherche à donner la priorité aux compréhensions et expériences propres des communautés en matière de violence entre partenaires intimes et à tirer parti des ressources religio-culturelles pour aborder le problème de manière pratique.
  • Dr. Elisabet Le Roux, directrice de recherche, unité de recherche sur la religion et le développement, université de Stellenbosch.Le Dr Le Roux se penchera sur l'engagement des acteurs religieux travaillant sur la violence liée au sexe dans les contextes humanitaires, en mettant l'accent sur les acteurs locaux. Elle mettra au défi le secteur humanitaire "séculier", mais aussi le secteur humanitaire "religieux" dans leur réflexion sur la façon dont la religion, les acteurs religieux et les communautés religieuses peuvent être inclus dans la réponse à la VBG dans les situations humanitaires.

D'autres intervenants d'organisations locales d'Asie, d'Afrique et du Moyen-Orient ont été invités à participer à des sessions par petits groupes afin d'échanger leurs expériences et d'entamer ce que nous espérons être un dialogue fructueux. 

   

Date : 3 juin 2021

Heure : 11:00 Londres/ 12:00 Genève-Caire/ 13:00 Beyrouth - Kampala/ 17:00 Bangkok/ 18:00 Manille

Registration: https://unfpa.zoom.us/meeting/register/tZcuf-ugrTIiE9PNX15wJJRNeFvMBL0iaXxl

Veuillez indiquer si vous avez besoin d'une interprétation pour participer lors de l'inscription au webinaire.L'interprétation sera assurée en Français et éventuellement en Arabe.